Comment négocier son bien immobilier neuf à Marseille ?

Vous souhaitez faire un investissement dans un programme immobilier neuf à Marseille ? Acheter neuf présente des nombreux avantages fiscaux, cependant il faut être vigilant à acheter au bon prix et être capable de négocier si besoin. La négociation du prix d’achat d’un logement neuf est réputée plus difficile que sur un bien ancien alors voici quelques conseils pour vous aider dans les négociations.

Négocier son bien immobilier neuf : une affaire de timing

Pour obtenir les meilleurs prix lors de l’achat d’un bien immobilier neuf, il faut être en veille sur les programmes immobiliers à Marseille. En effet selon la phase de commercialisation du programme neuf, la marge de négociation peut être bien différente. L’idéal est d’être soit dans les premiers à investir dans le programme, soit dans les derniers.

Quand vous êtes parmi les premiers acquéreurs, le promoteur immobilier a tout intérêt à vous faire un prix intéressant car il a besoin d’obtenir rapidement un taux de remplissage satisfaisant des réservations pour poursuivre la commercialisation du programme. En dessous d’environ 40% de réservation, la construction peut être annulée, ce qui est très préjudiciable pour le promoteur.

À l’inverse, si vous contactez le promoteur immobilier quand la quasi-totalité des logements sont vendus, il sera plus enclin à baisser le prix par peur des invendus. Arriver en queue de programme présente tout de même des désavantages : ce sont souvent les logements les moins attractifs qui restent. Soyez donc vigilant.

Les éléments de négociation d’un logement neuf

Quand vous négociez le prix d’un bien immobilier neuf à Marseille, les éventuels défauts du logement peuvent se révéler des atouts pour faire baisser le prix d’achat. Des défauts sur l’exposition, l’agencement des pièces ou les nuisances sonores doivent être repérés et utilisés comme arguments pour réclamer une remise.

En matière d’immobilier neuf, il est parfois plus simple de demander des avantages annexes plutôt que de faire baisser le prix de vente, souvent bien en phase avec les prix du marché. Vous pouvez négocier la gratuité des frais de notaire, une remise de la TVA, l’installation d’une cuisine équipé, une place de parking supplémentaire, ou la fabrication de placards intégrés par exemple.

En investissant vous pouvez bénéficier de réduction d’impôts, alors renseignez-vous.