Conseils pour bien déployer le RGPD

À partir du moment où le Règlement Général de Protection des Données a été annoncé, de nombreuses questions ont occupé l’esprit des structures, notamment concernant la manière de déployer le RGPD. En effet, tout un tas d’interrogations sont intervenues une fois celui-ci mis en place, telles que de savoir si le règlement était obligatoire, la manière dont il faut l’appliquer en interne, les sanctions en cas de mauvaise application, comment bien organiser ses équipes, est-il nécessaire de nommer une personne dédiée au RGPD au sein des structures concernées…

Tous ces points ont pendant un long moment hanté les responsables de chaque enseigne, qui ont dû rapidement s’adapter aux exigences du règlement. Mais bien que le fait de déployer le RGPD ait fait paniquer plus d’une personne, son application s’est tout de même déroulée facilement, notamment grâce aux multiples initiatives mises en place : formations, articles sur le sujet, sites internet consacrés au Règlement Général de Protection des Données, sessions d’informations… Les structures ont ainsi à portée de mains de nombreuses possibilités pour s’informer sur le sujet et faire en sorte que tout se déroule bien au niveau de leur bonne application du RGPD.

Déployer le RGPD : un devoir pour les sociétés ?

Le fait de déployer le RGPD n’est pas qu’une simple recommandation, il s’agit là d’une véritable obligation pour toutes les structures qui recueillent des données et les exploitent en interne. De l’entreprise à l’association, toutes les organisations sont alors concernées, sans exception, dans le but de renforcer la sécurité de ces informations, mais également dans un souci de transparence.

Afin de décourager les sociétés qui ne souhaiteraient pas respecter le Règlement Général de Protection des Données, le règlement prévoit d’importantes pénalités contre ces dernières. Des contrôles seront effectués pour vérifier que les structures sont bien à jour et en règles, et, afin de faciliter ces derniers, elles devront respecter certaines modalités, telles que la tenue d’un registre reprenant le traitement qu’elles imposent aux données qu’elles récoltent, obtenir des preuves que les individus sont d’accords pour que leurs informations soient exploitées, etc.

Déployer le RGPD en quelques astuces

Déployer le RGPD, ou Règlement Général de Protection des Données, nécessite une certaine rigueur, puisqu’il faut bien respecter ce qui est prévu par celui-ci. Pour cela, certaines astuces peuvent se montrer intéressantes afin d’effectuer la mise en conformité comme il se doit : tout d’abord, le mieux est de désigner une personne dédiée au RGPD, il est d’ailleurs requis par le règlement d’en déclarer une, afin de contrôler que le RGPD est bien appliqué au sein de la structure, et rester en veille sur toutes les nouveautés.

Ensuite, pour bien s’organiser, il est recommandé de mettre en place un planning des étapes à suivre afin de déployer le RGPD, et de prévoir les problèmes susceptibles d’être rencontrés. Enfin, le RGPD devra être bien intégré au sein des équipes internes, et chaque structure devra s’assurer que ce règlement soit bien appliqué, par exemple par le biais d’examens, ou par des réunions de sensibilisation.